Get Adobe Flash player

Lettre du 10 juin 2013

Cette lettre fut envoyée deux semaines avant l’ouverture de ce site, à tous les inscrits de feu le site www.bodhiyuga.net. J’ai jugé utile de la publier sur cette page, car les propos que j’y tiens témoignent d’une étape importante que j’avais pu franchir à un moment donné de mon cheminement, et qui m’a permis de consolider la conviction qu’il faut être extrêmement vigilant par rapport à toutes les croyances véhiculées par les « enseignements » pseudo-spirituels de ce qu’on appelle le new age, croyances dont aujourd’hui encore je ne peux dire que j’en sois totalement affranchies…

Dernière mise au point avant la suite

Vous recevez ce courriel de ma part car vous vous êtes inscrit-e à la liste de diffusion du site www.bodhiyuga.net, qui a fermé le 31 janvier dernier. Ces quelques mois d’absence sur le web m’auront permis de prendre du recul et de porter un regard critique sur certaines étapes de mon cheminement spirituel. Sur la page de fermeture du site, je vous faisais déjà part de certaines prises de conscience en rapport aux récupérations « égotiques » dont j’avais pu tirer profit en m’identifiant à ce rôle valorisant du « Maître » spirituel. Afin que vous puissiez bien comprendre tous les mécanismes qui ont pu influencer mon positionnement face à vous, je souhaite vous faire part d’un autre élément qui a joué un rôle important et qui doit aujourd’hui être mit en lumière. Il s’agit des croyances. Cela me permettra de tourner la page de cette aventure qui aura été extrêmement riche et instructive pour ma part, et qui j’espère m’aidera à ne pas retomber dans les mêmes pièges à l’avenir.

Les expériences que j’ai pu vivre durant l’année 2012 et depuis le début de cette nouvelle année m’ont amené à remettre en question bon nombre de croyances. Ces croyances, je m’y accrochais fermement parce qu’elles faisaient intégralement partie de l’image que je me faisais de moi-même et formaient un ensemble satisfaisant qui me semblait cohérent. J’ai compris qu’il devenait absolument nécessaire que je me libère de ces croyances profondément ancrées et que j’accepte la perte identitaire que cette libération devait engendrer.

Pour exemple, je veux citer les croyances que j’avais au sujet de la réincarnation et du karma. Elles provenaient en grande partie d’un contexte particulier duquel j’étais très imprégné. Ce contexte était une forme de syncrétisme composée d’éléments empruntés çà et là dans des doctrines qui n’étaient pas toujours traditionnelles, et je pense en particulier à l’occultisme, au spiritisme et au théosophisme. En m’intéressant de plus près à ces trois systèmes, j’ai compris d’où venaient mes « fausses » conceptions de la réincarnation et du karma, et j’ai pu mesurer la différence qui les sépare de la notion de transmigration et de karma des doctrines traditionnelles orientales. Cela m’aura aussi permis de mettre en lumière quelques illusions véhiculées par le new age, qui est une forme moderne des trois systèmes que je viens de citer. Il a donc fallu que je me défasse de ces croyances et que j’accepte de remettre complètement en question l’univers qu’elles m’avaient permis de construire et qui donnait de la substance à ce rôle de « Maître » spirituel. J’ai pu comprendre que ces croyances étaient de nature à renforcer l’identification à ce rôle, et à rendre par conséquent plus difficile qu’il ne l’est déjà le travail de libération.

La leçon que je tire de tout cela, c’est qu’il faut être extrêmement prudent avec les croyances, et à plus forte raison lorsqu’elles appartiennent au domaine de la spiritualité. Les croyances ont cela en commun qu’elles ne sont pas vérifiables et qu’elles ont le pouvoir d’influencer considérablement notre vie en impactant notre réalité quotidienne. Une croyance est juste une idée, une forme-pensée, mais cette image mentale a un puissant pouvoir de suggestion qui peut se « matérialiser » sous la forme de signes, de synchronicités, de certaines circonstances ou même de certains phénomènes physiques, manifestations qui en retour viendront renforcer la croyance qui en est à l’origine, en la validant. L’ensemble des croyances créent un « univers » personnel qui peut donc influencer la réalité et en même temps la déformer, car celle-ci est perçue au travers du filtre de ces croyances. Ce n’est donc pas pour rien que les sages nous invite à « apprendre à désapprendre » toutes les croyances qui sont autant d’obstacles sur la voie de la Délivrance.

Il nous faut garder un esprit critique, ne jamais rien prendre pour acquis, se remettre en question aussi souvent que possible (même si c’est désagréable d’accepter qu’on ait pu se tromper), exercer notre discernement face à la somme d’informations que nous recevons chaque jour, que ce soit du gouvernement, des médias, d’une « autorité » spirituelle ou de notre propre subconscient, et le plus important de tout, demander à être divinement guidé vers la Vérité.

l’Alchimie du Coeur, NOUVELLE ÉDITION
Retrouvez Elan sur…
aucoeurduvivant aucoeurduvivant facebook google_plus twitter2 youtube-icone
Soutenez Elan
Vous pouvez soutenir la démarche d'Elan en offrant une donation libre. Soyez d'ores et déjà cordialement remercié-e pour votre générosité.


Inscription à la Newsletter

ebook_image

Inscrivez-vous gratuitement et recevez en cadeau cet ebook de 220 pages. Pour cela, il suffit d'indiquer votre adresse email et votre pseudonyme (ou votre prénom) dans les cases ci-dessous, puis de cliquer sur le bouton "je m'inscris".

 

Email * :
Pseudo * :
* champ obligatoire.

Cet ebook contient :.

  • La présentation des thèmes des 24 méditations guidées
  • Le texte des 24 méditations guidées
  • 38 questions-réponses sur la pratique de la méditation guidée
  • 34 témoignages d'utilisateurs de ces méditations guidées
Utilisateurs en ligne
6 invités